Faisant partie du projet «Innovation Sociale et Technologie pour une Meilleure Employabilité des Femmes Tunisiennes» (INSAF-Fem), financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Erasmus+ KA2- Capacity Building in the field of Higher Education, une activité de Job-shadowing a été menée à Cadix, où on peut trouver la participation de douze professeures et personnel d’administration et services des quatre universités tunisiennes participant dans le projet: Sfax, Monastir, Kairouan et Gabès.

L’objectif de cette activité est l’échange d’expériences et de bonnes pratiques parmi toutes les universités dans le domaine de l’orientation professionnelle, la recherche d’emploi, l’assistance en matière d’entrepreneuriat social, le transfert université-société civile et la promotion de l’égalité des genres.

Le programme du Job-shadowing a été divisé en quatre séances, du 23 au 26 novembre de 2021. Le premier jour, on a réalisé la séance «Innovation, entrepreneuriat social et emploi». La journée a commencé avec la visite au Centre de Transfert Entrepreneuriat El Olivillo, où le directeur José Sánchez Vázquez et la technicienne María José Pérez Narváez de la Chaire d’Entrepreneurs de l’UCA ont expliqué les activités réalisées pour fomenter l’entrepreneuriat parmi la communauté universitaire. Ensuite, on a bénéficié de la participation du personnel technique du Centre de Promotion d’Emploi et Stage, Francisca Morales et Pepa Bueno, qui ont présenté le programme UNIVERGEM (dont l’objectif était de fomenter l’employabilité, l’auto-employabilité et l’entrepreneuriat parmi les femmes universitaires) et du Plan Intégral de Formation pour l’Emploi.

Dans la deuxième séance, réalisée le mercredi, on a effectué des rencontres avec des femmes entrepreneures qui ont présenté leurs initiatives de l’entreprise et qui ont reçu l’assistance de la Chaire d’Entrepreneurs de l’UCA. De cette manière, Daysi Rueda a présenté son projet  3D VIX Virtual Exchange; Sherlyl Samaniego Cruz, son initiative Open Prácticas; et Yolanda Muñoz et Margarita Fernández, leur entreprise VIADOCTA. Plus tard, Eva Caravaca a raconté son expérience d’entrepreneuriat avec l’entreprise Feel-Quality, ainsi que sa collaboration en tant que membre du réseau professionnel #MujeresImparables. Le matin a fini avec une séance de travail en commun avec le reste de l’équipe INSAF-Fem, qui se trouvait à l’Université de Galatasaray (Turquie) en réalisant une autre activité parallèle de Job-shadowing.

Jeudi, on a expliqué le lien entre l’UCA et le tissu associatif. En premier lieu, on a bénéficié de l’intervention des techniciens de l‘Unité de l’Action Sociale y Solidaire de l’UCA, Miguel Rodríguez et David Medina, qui ont présenté le programme de volontariat dans la région de Cadix et le programme de volontariat international au Maroc. Ensuite, on a bénéficié de l’intervention la présidente de l’Association de Femmes Zaharilla, Mercedes Colunga, et la présidente de l’Association Todos con Casa, Victoria Sánchez, accompagnée d’une travailleuse de l’entreprise Click-House, Lucía Acosta. Toutes les deux ont parlé de leur expérience en tant qu’associations et du chemin qu’elles ont suivi pour créer de l’employabilité et devenir entreprises sociales.

Vendredi, on a connu la promotion de l’égalité des genres dans l’UCA avec la présence de la directrice de l’Unité d’Égalité de l’UCA, Guadalupe Calvo. Ensuite, le professeur Claudio Porzio, de l’Université de Naples Parthenope a exposé les activités que son université développe pour fomenter l’esprit entrepreneurial. Finalement, on a mené une dernière réunion d’équipe et la fermeture du Job-shadowing.

1 Comment

Leave a Comment